Le choix du site

La zone se trouve sur des parcelles agricoles privées et des bois appartenant à la commune de Chargey-lès-Gray. Sa superficie totale est d’environ 500 ha.

Le potentiel technique maximum du site est de 14 à 16 éoliennes.

Parc éolien de Chargey-lès-Gray

La zone d’étude d’une surface d’environ 500 ha est située sur un plateau composé pour :

  • 3/4 de parcelles agricoles vouées en majeure partie aux grandes cultures (environ 350 ha).
  • 1/4 de bois communaux gérés par l’ONF (environ 150 ha).
Parc éolien de Chargey-lès-Gray
Parc éolien de Chargey-lès-Gray
Point n° 1 : vue sur la partie Sud-Est de la zone de projet.
Parc éolien de Chargey-lès-Gray
Point n° 2 : vue sur la partie centrale de la zone de projet.

Mesures de vent

Les mesures de vent effectuées sur site nous permettent aujourd’hui d’estimer la production pour une éolienne de 2,5 MW entre 5 000 000 et 5 500 000 kWh par an soit l’équivalent en consommation d’électricité de 2000 à 2200 personnes (chauffage inclus).

  • Le vent a été mesuré à l’aide du SODAR de juillet à décembre 2015
  • La vitesse moyenne mesurée à 80m est supérieures à 5m/s, justifiant ainsi le potentiel du site
3

SODAR installé sur la zone de projet de juillet à décembre 2015. En arrière plan vue sur la partie Nord-Ouest de la zone de projet

diag
Rose des vents de la zone

Mât de mesures

Caractéristiques de l’installation du mât :

  • Hauteur totale : 80 mètres
  • Rayon des haubans : 39 mètres
  • 3 lignes de haubans maintiennent le mât
  • Chaque ligne de haubans contient 4 ancrages (donc 12 ancrages au total)
  • Pas de béton : ancrages par plaques métalliques (1m25 x 1m25) enterrées à 2 m de profondeur
  • Mât reposant sur une plaque métallique posée à la surface du sol.
LE CHOIX DU SITE

Le mat de mesures va permettre :

  • d’affiner l’estimation du potentiel énergétique du site.
  • d’autre part de mesurer l’activité des chauves-souris sur de longues périodes à l’aide d’un appareil de mesures positionné sur le mât.

Le mât à été installé en juillet 2016.

  • Bon potentiel avec une vitesse moyenne annuelle de vent d’environ 6 m/s à 140 mètres.
  • Turbulence importante nécessitant une hauteur importante entre le bas de pale et le sol ou la canopée.
  • Bonnes connaissances du régime de vent, permettant de choisir les gabarits et modèles d’éoliennes adaptés au site.
  • Rose des vents très directionnelles permettant de diminuer les distances entre éoliennes dans la direction (N-O / S-E).
  • Faisabilité économique du projet avec des éoliennes entre 180 et 200 m de hauteur totale.
Parc éolien de Chargey-lès-Gray
installation-lidar
Installation du LIDAR sur site

Des mesures de vent à l’aide du LIDAR sont réalisées de mai à juillet 2018 à l’aide d’un LIDAR afin de préciser les données du mât de mesure en hauteur.